Mes tournages sur bois

31 mai 2015

Fin Mai - début Juin

 

 

Comme promis dans l'article précédent, un retour sur les réalisations à l'atelier, en passant bien sur par la forêt et ses curiosités .

Pour débuter, la preuve incontestable qu'un arbre vit très bien sans son coeur....!!

Celui-ci, un chêne liège, a eu à souffrir d'un incendie il y a plus de quinze ans. L'épaisse couche de son écorce (le liège) a protégé ses fonctions vitales situées en périphérie du tronc, même diminuées les routes de la sève assurent toujours leurs fonctions, et monsieur chêne se porte bien!!!

 

b

 

  

Une  autre curiosité trouvée en chemin, c'est l'inverse de la précédente, ici le coeur subsiste, l'aubier s'effiloche ou prend des allures de vielle éponge,  l'écorce a disparu depuis longtemps ....!! 

 

 

b (1)

 

 

 

Ce bois poursuit son lent processus de retour à la poussière, sous l'action des intempéries, du soleil, et de quelques insectes xylophages (qui ne doivent plus avoir grand chose à boulotter...) Inutile de préciser que le Monsieur chêne de ce cas ne se porte pas bien du tout...

 

 

 

b (2)

 

 

 

 Retour à l'atelier et retrouvons les piques à cheveux entr'aperçus à la page précédente, il s'agit d'une famille très élégante, ou l'on ne boude pas ses effets

   

b (3)

 

Les  bois employés sont très divers, il y a le hètre pour les piques (les blancs), le bois de plinthes...foncé...( j'ignore son nom  mais il était vendu sous forme de plinthes dans une GSB, sa couleur et sa texture m'ont plu ...). Pour les têtes, il y a de l'ébène comme le pique pointu de gauche ou les joues de celui à droite, et puis le petit tourillon du milieu. Les autres sont en olivier, mais quid de cette couleur noire ???? et bien c'est le résultat d'un artifice qui permet la coloration superficielle du bois par action chimique..... ça marche sur le chêne, le châtaignier, l'acacia, le frêne qui sont des bois tanniques ET l'olivier, car ces fleurons sont en olivier.... (et l'olivier n'est pas classé "tannique" je sais, mais ça marche)

b (4)

 

 

Attention, pas de panique écolo- intempestive.... l'action chimique dont je parle ne doit rien à des produits hypers -dégueu que la morale réprouve...c'est simplement l'application d'une recette que nos lointains aïeux employaient déja pour foncer, ou noircir les bois... (qui n'a pas vu de ces anciens meubles, chaises, ou tabourets d'un beau noir profond....qui semblaient taillés dans l'ébène, et révélaient un fond clair  à la moindre éraflure....?) Je vous donne la recette....????    ..... !!!!oui....???

Bon vous l'aurez voulu.... 

Plongez quelques secondes le bois poli dans l'acétate de fer ........ressortez le, essuyez, laissez sècher complètement, et vous pouvez ensuite vernir ou cirer....SIMPLE, ... non? 

Ah oui me direz vous .... mais l'acétate de fer...??? (les profs de chimie, vous pouvez sauter le paragraphe...)

c'est obtenu très simplement en faisant mariner pendant une journée une demi-douzaine de clous (vieux de préférence) dans un bocal à confitures (c'est pour donner la taille, ça marche aussi avec un ex bocal d'olives ou d'anchois...!) AVEC du vinaigre blanc..... et c'est tout!!!! Le  liquide  obtenu est actif pendant plusieurs jours, son pouvoir de réaction diminue avec le temps......  

 

 

Dans la vue suivante, les troisième et cinquième à partir de la gauche sont colorés de cette manière, et dans la vue précédente, le troisième, quatrième, cinquième et sixième.

 Bien sur, les inclusions, ou les piques biens noirs des copains sont en ébène véritable 

  

b (5)

 

 

Dans ce groupe, pas de coloration, toutes les têtes sont en olivier, plus ou moins foncé selon sa provenance et son âge

 

 

 

b (6)

 

 

 

 

Encore un beau morceau d'olivier, pour le chapeau d'un fuseau à filer  

  

 

 

b (7)

 

 Le veinage est superbe, le grain très fin, et l'odeur..... ah oui, c'est vrai l'ordi ne véhicule pas encore les senteurs du bois...!! ( s' ..cusez moi..!)

b (8)

 

  

 

 Un grand plaisir  de tournage succède  aux petits piques, la réalisation de deux crochets de taille méga - balaise

 

 

 

b (9)

 

 

 

 L'un aura des inclusions rondes d'ébène, et l'autre, en attente du collègue sur le banc du tour a reçu un bracelet rouge de padouk 

 

 

b (10)

 

 

Ebène ou padouk, il est nécessaire de passer au taillage du crochet, opération déja décrite dans des pages précédentes

 

  

b (11)

 

 

Ou la scie et la meuleuse vont bon train 

 

 

 

b (12)

 

 ou  le premier servi prodigue ses conseils au suivant.

 b (13)

 

 

 Suivant qui supporte avec calme les dernières retouches.

 

b (14)

 

 

Un peu de repos dans l'attente de la finition.   

 

 

b (15)

 

   

et de l'identification du calibre, trente et trente cinq, c'est de l'exceptionnel....!!

 

 

b (16)

 

 

 

 

 Quelques heures au plafond, avec les copains fuseaux, histoire de bien sècher la cire, et il ne restera plus qu'à rejoindre le nouveau foyer.

 

 

 

b (17)

 

 

Pour terminer, une vue sur des piques "très classe" ....

avec chapeaux en buis (blanc crème), ou ébène (noir), ou amarante (le grand, au milieu, un peu rouge de tête...)  Bien sur les formes sont déjà vues, mais j'essaie de varier les compositions pour que chaque pique soit unique

 

 

 

 b (18)

 

 Au plaisir  de se retrouver d'ici quelques......... temps.....!!

 

 

Posté par domilou2 à 14:01 - Commentaires [9] - Permalien [#]


24 mai 2015

Retour en Mai, plus un an.....!!!

 

 Lors d'une promenade en forêt, un oeil interrogatif m'a regardé avec insistance.... Je me suis senti interpellé....!

 

a

 

 

 En m'approchant un peu  plus, il m'a dit: " ce serait bien si tu publiais quelques photos de ton travail passé ..." 

 

 

a (1)

 

  

 Alors j'ai  compilé les photos, et avec l'aide de tata DO, voici un petit regard sur les travaux à l'atelier..ces derniers temps, enfin..... ces derniers mois: 

 

En premier lieu, la restauration des poignées d'une paire d'haltères, travail peu banal surtout quand il s'adresse à des objets ayant vu le jour avec le début du siècle....(pas celui-ci, celui d'avant...et peut être même encore avant.... au vu du montage)

 a (2)

 

 

Le constat était sans appel, on ne garde que les masses, et on refait le reste!!!!

Heureusement j'ai quelques facilités avec le métal, et les tiges devinrent inoxydables ....!! 

   

 

a (3)

 Les masses furent repercées et filetées pour que tout le montage retrouve sa fiabilité

 

 

  l'ébauche d'un beau morceau de Frêne augure bien des futures poignées

 a (4)

 

 

 Poignées terminées, tiges montées, il ne reste plus qu'à procéder à l'assemblage définitif

 

a (5)

 

 

 Et voila, c'est reparti pour un ou deux siècles, et des litres de sueur !!! Ce qui intéresse prodigieusement les piques à cheveux qui attendent dans leur boite....

 

a (6)

 

  

 

 La famille fuseau à laine n'a pas été très prolifique cette année, par contre la diversité y a gagné car des modèles nouveaux sont apparus suite à une demande précise .

On pourrait dire qu'il y a eu les petits, les moyens (habituels), et les grands......

 

  

a (7)

 

 Il y a eu aussi les "spéciaux géants", sous forme de prototypes

 

a (8)

 

On voit que la capacité des géants est largement au dessus de la moyenne 

 

 

a (9)

 

 

Sur l'établi, c'est toujours les discussions sans fin entre les "midi" et les "mini" à l'état d'ébauches

 

a (10)

 

 

 

 

Une fois terminés, le constat reste le même, on se ressemble, mais il y a une différence de taille,   bon..... de toutes façons, c'est voulu, alors.....!!!!

 

 

a (11)

 

 

Un beau jour, quelques piques à cheveux sont venus rendre visite aux fuseaux, il y avait parmi eux du "beau linge", avec coiffes ciselées et tours en ébène, un peu pressés, ils on pris rendez-vous pour le prochain article.

 

a (12)

 

 

 

Sous l'oeil des prototypes de fuseaux géants, une sélection de bois inhabituel dans la région, il s'agit de carrelets de noyer.

Destinés à la confection de fuseaux au dessin peu courant dans l'histoire de l'atelier

 

a (13)

  

On va voir ça dès l'ébauche sur le tour.... 

 

a (14)

 

 

La taille de l'objet laisse augurer une capacité décuplée

 

 

a (15)

 

Les ébauches se suivent, se ressemblent....

 

 a (16)

 

se multiplient....

 

a (17)

  

Et finissent par donner , un gros père au profil connu.... mais de taille XXXL...!!!

 

a (18)

 

 

Dans la catégorie  "grande capacité" des inédits sont aussi issus des carrelets de noyer

 

 

a (19)

 

Tout le travail est fait  "à l'ancienne", entièrement à la main, c'est très long, mais très valorisant quand ....

 

a (20)

 

les pièces s'alignent sur l'établi, déjà très fines de grain 

 

a (21)

 

 

et se révèlant encore mieux quand la première couche de cire est passée

 

 

a (22)

 

 

Après le polissage, c'est un régal pour les yeux  que ce bois aux multiples nuances

 

 

a (23)

  

 

Avant de clore la page, un regard sur quelques piques à châles, de facture simple, et de bois divers...!! 

 

 

a (24)

 

 

 

La page est bien close puisque l'oeil insistant du début s'est refermé.... Satisfait ????? 

 

 

a (25)

 

 

A bientôt  ( promis!)   

 

 

 

Posté par domilou2 à 18:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]

01 mai 2014

Retour en MAI

 

Quoi de mieux qu'un premier Mai pour un retour sur la toile....???

A propos de toile, j'avais bien stipulé que les copeaux de bois ne devaient pas pouvoir s'y accrocher...! 

 et ZINE a parfaitement choisi, et magnifiquement réalisé mes tabliers de travail

admirez!!! 

 1

 

 

admirez et visionnez le travail de couture, avec sigle brodé à mon nom

La super classe   quoi!!!! 

 2

 

 

comme maintenant j'ai deux ateliers, j'ai aussi deux tabliers, forcément...!!

 

3

 

 

 

 Les copeaux fusent, la pièce prend forme, et le soleil  de Bretagne vient juste éclairer les cheveux de bois blond,

en langage de tourneur on appelle ça du "bonheur à l'état pur". 

 

4

 

 

 

 Un autre grand bonheur, c'est la venue dans l'atelier d'une jeune apprentie, timide (un peu), mais suffisament décidée pour venir rendre visite à l'ancien qui fait ronronner le tour, et fabrique sur demande la boulle de croquet manquante...  ou des fleurs en bois (voir FB et en fin de page), ou les piques à cheveux  pour maman Zine

Merci Candice d'avoir été courageuse et attentive,  je ne doute pas que d'ici quelques temps il y aura une nouvelle "tourneuse" sur bois .

Après tout, je n'étais guére plus vieux que toi quand j'ai fait mes premiers copeaux (de métal)

 

5

 

 

 

 Dans l'atelier c'est la ronde des fuseaux, les ébauchés, les presques terminés....

 

6

 

 

Les rigolos suspendus et alignés comme une troupe attendant la revue....

  

7

 

Sans oublier nos amis les piques, et les copains crochets

9

 

 

 Les piques avec des têtes diverses, ou la fimo côtoie un peu d'ébène

  

10

 

 

 Dans cette réunion on a même vu une trompette !!! un modèle spécial pour cadeau non moins spécial et particulier.

11

 

 

  

 Une réunion éclectique de crochets, ou le bullion fut admis avec les grands...

  

12

 

 

 

Ce morceau de bois était destiné au feu....

Heureusement son avenir sera prolongé sous forme de coupe à......à quoi ?? 

on verra bien.... 

 

13

 

 

 L' extérieur est en forme, avec encore un peu d'écorce ,

14

 

 

Après retournement  c'est le surfaçage, puis le début du creusage 

 

15

 

 

 

Le creusage laisse apparaitre les veines du bois, le plus sombre est du coté du coeur, on remarque le contraste bien marqué des couleurs 

 

16

 

 

 

Poncé, ciré, poli, l'objet côtoie une boite à mouchoirs made in " tata do" , chargée en coquillages 

 

17

 

 Finalement ce sont des noisettes qui ont investi la nouvelle coupe

18

 

 

 Ce sera donc une  "coupe-à-noisettes"

qui hébergera aussi le casse noisettes (modèle unique avec vis en titane... mais ceci est une autre histoire)

 

19

 

  

 Une fleur en bois, citée plus haut.

On obtient facilement cette petite chose, à la condition expresse de travailler du bois vert, tout frais coupé ayant un diamètre restreint

L'exemple présent est en noisetier, laissé blanc pour son éclat, mais rien n'empèche de passer quelques coups de feutres colorés, tour en rotation, pour faire des corolles teintées  

20

 

 

 

La nature étant généreuse en productions insolites, voici pour terminer quelques curiosités glanées au cours de nos promenades 

 Tout d'abord une excroissance de liège en forme de "panda grimpeur" ...vu de coté

21

 

et de face 

 22

 

 Une absorbsion de pierre, avec entrainement dans les hauteurs

 

   23

 

 

 Là aussi la pierre monte avec son hôte

 24

 

 Au final une loupe de racine, avec des allures de bubble-gum sur le point d'éclater!!!!

            25

 

 

 A bientôt  pour de nouveaux copeaux !!!!!

 

 

 

 

 

Posté par domilou2 à 18:09 - Commentaires [8] - Permalien [#]

01 septembre 2013

De l'hiver à l'été

En fin d'hiver, quelques piques à cheveux attendaient  sagement un peu de compagnie.......


1

 

Ce fut chose faite  après la disparition totale des froidures 


2

 

L'énergie revenant en même temps que la hausse du thermomètre


la famille fuseau à dentelle de laine s'est agrandie avec la venue de cousins


issus de la valorisation des "chutes" de leurs prédécesseurs......


En clair, cela veut dire que le petit bout de bois qui reste après la découpe


des "grands" fuseaux (ceux qui périodiquement  font de l'accrobranche dans mon atelier)


se trouve maintenant employé.


On voit ci dessous les trois aspects de la transformation, en bas à droite


les morceaux bruts de découpe, coté droit haut les arrondis et pointes sont faits,

et coté gauche la forme définitive est acquise.


3

Gros plan sur les nouveaux venus, il ne manque plus que l'encoche


de tête pour que la ressemblance soit parfaite


4

c 'est chose faite, juste avant de passer au bain collectif de cire


5

Polis et lustrés, ces nouveaux fuseaux patientent en compagnie des piques


6

Ils ont quitté l'atelier, et cela discute ferme pour savoir la destination finale....


Pour les fuseaux, vu leur nouveauté, ils ne peuvent que rejoindre un atelier


ou leur évaluation sera menée de" main de maître ", avec bienveillance certes, mais sans concession....


Du résultat de ce galop d'essais dépendra l'avenir de la lignée.


J'éspère que l'avenir verra les petits nouveaux côtoyer les "grands"


sur les ouvrages colorés


7

Pour les piques, il y aura un voyage groupé, et les mains expertes de Zine
vont leur adjoindre la déco-fimo qui va bien


D'ailleurs ils ont l'air tout contents de cette perspective, le grand ajouré faisant part


de sa satisfaction au "chevalier noir" .....!!!! 


8

Pas d'hiver sans aiguilles à tricoter....celles ci  côtoient un crochet


de taille respectable, avec un petit bout en padouk, pour faire joli...


10

Un rassemblement inhabituel sur l'établi,  les frères Lucet


s'apprètent à partir avec les piques ouvragés, et les cousins crochets se


concertent sur leur avenir......le plus gros, celui de trente pense que


sa déco en inclusions de padouk lui assurera une "touche" irrésistible....


11

Du plus classique, mais aussi  intéressant, la fabrication de bobines diverses ......


12

 


Et  variées .........


Et aussi des crochets , grands, moyens, bullions, avec rallonge.....


13

Un spécimen unique, le méga crochet en olivier au beau veinage


L'opportunité de disposer d'un tel bois est suffisamment rare pour être mentionnée !!!


14

Après les petits objets, le defouloir avec l'usinage d'un beau morceau de cyprès


15

On produit beaucoup de copeaux, c'est raide, ça tape,


ça vous rappelle que le tournage n'est pas toujours un long fleuve tranquille....


16

La forme désirée arrive sous l'outil 


17

L'exterieur est bien avancé, reste plus qu'à creuser....


18

Les copeaux fusent, chauffent et répandent leur odeur de résine.....


Un pur instant de bonheur....  non transmissible, hélas, pour l'instant...!!!


19

 

Quelques jours plus tard l'odeur est plus faible, et l'objet


commence sa vie de contenant.....Pour l'heure c'est la baballe du chat que nous


aurons peut être un jour.....et les toupies des petits enfants, qui amusent aussi


les parents !!!!


20

Petit retour deux articles en arrière pour voir les pneumatiques


du camion  une foi montés


21

qui dirai que ce ne sont pas des vrais ......!!!!!!!???


22

Pour clore cette page, dans la série de "La nature n'a pas fini de nous étonner"


voici  la rencontre peu banale d'un arbre et d'une voiture, ou ce qu'il en reste !!!


On pourrait dire :  c'est l'arbre à cames du moteur..... qui a poussé !!!


23

Mais je préfère penser aux dernières paroles du  passager,


il a dit au chauffeur........... FRÊNE!!!!!!! (c'est un jeu de mots, sans
faute  d'orthographe....)


24

Bonne rentrée .....

A  bientôt  pour d'autres histoires de copeaux   .......

Posté par la zine à 17:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

23 février 2013

TRAVAUX DIVERS D HIVER 2° partie

Merveille de la nature, le thermomètre atteint des sommets.....!!! , 5° dans l'atelier ,voila qui pousse à s'activer.Pour faire suite à la première partie,les réalisations vont prendre de l'ampleur.

1

 

Tout d'abord,peu avant la chandeleur c'est une série de crêpes, galettes,(miam.....)joues de bobines qui s'est installée sur le banc du tour

 

 

2

 

Assemblées avec quelques tubes et rondelles, les gal  joues deviennent des bobines pour rouet

 

 

3

 

Vu leur taille, le petit espace  d'établi est vite saturé.On remarque en arrière plan que quelques beaux spécimens de futurs crochets contemplent ces drôles de choses

 

 

 

4

Les bobines sont parties , les crochets occupent le terrain.Pour l'instant ce sont des assemblages de bois tournés et polis,remarquer le panel peu courant des tailles puisque cela va du plus petit (bullion de six) au plus grand(jusqu'a présent)crochet de quarante

pour avoir droit à l'appellation crochet, il faut passer au taillage......... 

 

 

5

 

           LE TAILLAGE......!!!!.     Voici les instruments nécessaires et suffisants pour les calibres usuels (jusqu'à seize) Rien de très sophistiqué comme on peut le voir,quelques limes, une petite scie, et de la toile abrasive  

 

 

6

 

L'essentiel du travail se fait avec une énergie ancestrale,non polluante, renouvelable trois fois par jour(petit dèj, déjeuner et dîner)activée par simple pression sur le bouton "courage", on la connaît sous le nom D'HUILE DE COUDE........on peut aussi ajouter un soupçon d'expérience et deux doigts de précision pour que le résultat soit meilleur .  

 

 

7

Dans le cas des "big model"la petite scie cède la place à sa grande soeur (une dénommée  égoïne..) et les opérations à la lime sont précédées d'une ébauche à la petite meuleuse. Notez que le bullion présent sur l'étau n'en perd pas une miette ,il se demande comment l'autre à pu devenir si gros et supporter ce traitement?? 

 

 

 

8

 

Sur le tour ,un pique spécial anniversaire, est en phase de finition-polissage 

 

9

IL se verra  sculpté, percé ,creusé,et il hébergera une petite bille rose dans son chapeau,plus une jolie boule avec des pétales (made in Zine bien sur..)

 

10

On papote, comme d'habitude, même si le froid  raidi un peu les attitudes

 

 

11

 

Un hébergement spécial pour les deux extrêmes, mais un dialogue qui semble cordial 

 

12

Réunion pré-application de cire, on sent un peu d'inquiétude et de questionnement

 

13

Voila,c'est fait, tout le monde se repose et sèche tranquillement, avant de redescendre au polissage -lustrage

 

 

14

 

L'heure est venue de l'emballage, le décor de l'atelier a changé, les outils familiers sont remplacés par le ruban  adhésif et le papier bulle.Ce sera bientôt le temps du colissimo....puis peut être d'une réapparition dans un blog plein de couleurs , de fantaisies, de créations......Toujours est il que cela fait plaisir de revoir les "anciens" de temps à autres..

 

15

 

Avec tout ça le soleil est revenu, le printemps pointe le bout du nez dans une explosion de couleurs et senteurs 

 

16

 

On oublie le froid et la neige, enfin, à partir de la semaine prochaine, parce que aujourd'hui c'est pas encore ça.....

A BIENTOT  pour les travaux du printemps!!!

 

Posté par domilou2 à 19:28 - Commentaires [12] - Permalien [#]


19 février 2013

Divers travaux d'hiver (1°partie) bis

Pourquoi bis?? et bien parce qu'hier à la même heure j'ai envoyé sur les ondes les mêmes photos, avec un texte que je vais m'efforcer de retrouver, vraisemblablement quelques correspondant (s) (es) ont eu le temps de le lire, mais j'ai fait une mauvaise manip, et tout à disparu du blog!!!

Donc me revoici pour Bis répétitas!!!                                        

 En ce temps la, le mimosa quatre saisons avait froid à la tète

 

1

 

 A l'atelier des crochets nouveaux venus attendaient leur expédition,

il y avait la un bullion de belle allure, un "normal"tout aussi beau,un Tunisien

à l'embout couleur de sable, et un grand classique tout noir du bout....

sans oublier un pique à cheveux à tète creuse

 2                                             

se  côtoyer pousse à l'observation et les crochets ne s'en privent pas, pour sur que l'exotisme des couleurs interpelle le bullion et son collègue........

il y aurait bien un brin de jalousie sous-jacent....dans l'attitude du premier à gauche

par contre, pas de doute, le Tunisien à la livrée mordorée est  admiratif devant le pique à cheveux

 c'est l'effet boule de fimo de" zine" qui fait ça......!!!!

 3

 

Pour varier les plaisirs d'hiver, j'ai fait un peu de réparation de camion...

il s'agissait de refaire un essieu et des roues pour un camion- jouet

dont le propriétaire ne porte plus de culottes courtes depuis longtemps

Roues en érable teinté à l'encre de chine, sculpture des pneus à la disqueuse,

essieu en hêtre ciré, et enjoliveurs en olivier;  la classe quoi!!!

  4

 

Quoi de plus normal que de faire des aiguilles à tricoter en hiver?

 5

                                                                    

Avec un bout finement tourné.... 

 6

...qui recevra une jolie perle  fimo de ZINE

7

                                                                                                           

  L'autre bout sera avivé et poli

 8

Tout comme celui de la future aiguille circulaire de douze

 9

 

Qui sera dotée(nouveauté oblige) d'un raccord en aluminium entre le bois et le cordon 

Bien sur le travail du métal est un peu plus délicat dans ces conditions et sur cette machine

Mais le résultat est la!!!!

10

                                      

 Tout le monde se retrouve avant le départ pour confronter ses idées, et parler de l'avenir 

 11                                                  

Quelques temps plus tard ,l'heure était aux piques à cheveux

 12                                                

Des piques aux allures diverses, fines et colorées

 13                                                      

Pour terminer, avec ce temps froid, j'ai attrapé des boutons...... 

En fait il s'agit des ch'tis bouts de bois qui restent quand j'ai découpé les futurs fuseaux à dentelle de laine (ceux qui font de l'accrobranche par centaines...)

 14

 

A l'inverse de la logique, on perce d'abord les boutons

15                                     

 Puis  c'est le tournage des bouts

 16                                                                              

et du centre

17                                                                


  En finale  il y a le passage au bac de polissage, il suffit de secouer la boite(fermée)       pendant quelques minutes et tout le monde se trouve bien lisse 

Il y aura le choix des formes pour les futurs châles et autres tricots

 18


 

A bientot pour la deuxième partie de ces travaux d'hiver

 

 

Posté par domilou2 à 19:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 novembre 2012

Après les vacances

 

 

JOIE et BONHEUR!!!

L'appareil à pyrograver inter-générationnel a été retrouvé!!

(c'est un" authentique" Lefranc des années cinquante)

Toujours vaillant, outre le plaisir de me rajeunir il va  permettre d'agrémenter mes objets en bois par quelques marquages ou décorations  

5 (1)

Pour me réhabituer à son emploi,

rien de mieux que de me souvenir de l'écriture en ce temps là....

Pas évident les pleins et déliés après des décennies de stylo, et de clavier d'ordi..

Mais bon! ça meuble et ça fait plaisir

 

5 (2)

 

La rentrée a été consacrée à des nouveaux venus dans "la famille" déjà bien fournie des fuseaux à dentelle de laine.

Le mode d'obtention est le même, sciage, tournage, polissage, fente, fondur et cire, puis lustrage 

 

ici le polissage

5 (2)1

 

 

Anciennement chaque fuseau était traité individuellement, au pinceau pour le fondur et la cire..

seulement voila....il y a eu des jalousies dans la famille fuseau, du style "oui, j'ai bien vu que tu lui mettais plus de cire qu'à moi.." ou alors " j'ai eu le restant de fondur de l'ancienne boite, c'est pas juste...."et gna gna gna!!!

5 (2)2

 

Pour éviter ça, j'ai opté pour le bain collectif, pas de jaloux , tout le monde dans la même gamelle!!!

le fondur , puis la cire sont au fond du bac, il ne me reste plus qu'à triturer l'ensemble dans un bruit de Mikado qui s'effondre....

 

5 (4)

 

Comme personne ne s'est plaint, je leur ai rajouté des collègues piques à cheveux

tout s'est bien passé, pas de scandale, pas de bagarre, et au final il ne restait plus une goutte de cire dans le bac

L'idéal quoi!! 

5 (5)

 

 

Après la trempette, l'incontournable journée d'accrobranches pour le séchage

Ce qui donne une belle perspective de fuseaux 

 

5 (5)1

 

Après les fuseaux, un petit break dans la nature près de chez nous

Nous sommes dans l'Estérel, au premier plan de la bruyère et des jeunes pins, à gauche  la ramure d'un chêne liège, au centre, la mer...

et dans le lointain l'entrée du golfe de saint Tropez....je vous l'accorde, il y a pire comme environnement!

5 (6)

 

A propos de chêne liège, voici son écorce, "LE" liège qu'il y a peu d'années encore les gens du cru exploitaient.

Cela faisait des bouchons, des isolants , ou des semelles pour chaussures.

Maintenant on a décrété que ce n'était pas rentable (mot à la mode) et on importe du liège .....de Grèce ou du Portugal

Par la mème occasion on en a profité pour fermer les quelques entreprises qui transformaient les plaques de liège sur place..... 

Mais ceci est une autre histoire comme dirait Kipling....

 

 

5 (7)

 

Comme on ne l'exploite plus, ce chêne liège se fait remarquer d'une autre façon..

regardez sa base!!

 

5 (8)

 

Il emprisonne une énorme pierre dans ses racines...

5 (9)

 

Il l'entoure, la contourne, l'étreint, la dévore, la fait sienne, 

 

5 (10)

 

Le liège est là, même sur les racines, il recouvre une superbe loupe dans la partie gauche

et c'est heureux car si le feu passe, il protégera l'arbre. Après un incendie de forêt ce sont les chênes liège qui s'en tirent le mieux, enfin en général, mais sûrement moins bien que les cré..ns qui mettent le feu!! 

5 (11)

 

Autre exemple d'absorbsion, dans un village du haut Var un platane a décidé qu'entre la rambarde de la place et lui, c'était pour la vie... 

5 (12)

 

Il est clair que le jour ou la municipalité voudra changer la rambarde

l'assentiment de monsieur platane sera nécessaire!

(le couple est visible à SEILLANS. 83)

5 (13)

 

Au début de l'automne quelques piques à châle sont sortis de l'atelier, les voici "en pied"

5 (14)

 

 

puis au repos dans un pot à crayons, notez qu'il y a des fimo de ZINE

pour la parure

5 (15)

 

La suite  des créations a vu l'arrivée de piques à cheveux 

 

5 (16)

 

avec des têtes assez peu conventionnelles, mais ou le tourneur se fait un gros plaisir de création

(La deuxième à gauche est creuse, comme la troisième, mais en plus elle contient une petite boule de fimo...)

5 (17)

 

Les jours passent le nombre augmente

 

5 (18)

 

d'autres collègues viennent prendre la pose dans le pot

P1050788

 

pour finir, tout le monde est là , y compris le stylo qui a retrouvé son home

P1050793

 

L'histoire n'aurait pas été complète si des crochets n'étaient pas intervenus 

Voici donc les derniers nés, et pas des moindres, un vingt et un trente....

L'hiver s'annonce bien!!!!!!

P1050794

 

A   BIENTOT  POUR D'AUTRES HISTOIRES DE BOIS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par domilou2 à 21:54 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

04 août 2012

Les belles bobines de la belle ZINE

 

 Il y avait eu un précédent en début d'année avec Wénékaa,les bobines servaient au support de bobines....Mais Zine avait besoin de bobines pour ses rubans et autres cordons.La démarche technique est donc connue et les réalisations se font "en enfilade" pour certaines tailles.

 1

 

Pour les pièces plus grosses il y a beaucoup de matière à enlever entre les joues, et ça donne lieu à des envols de copeaux à la trajectoire insidieuse.....

 2

 

 Le geste est continu, le copeau aussi....il s'accumule la ou il a de la place

(on remarque que ma photographe "tata DO" a su saisir le vol des copeaux) 

3

 

 Si  il était question de choucroute je dirais qu'il y en a une bonne livre et demie....

 4

 

 Et la c'est carrément la barbe du papa Noël !!!!!! 

 Heureusement, ça ne gratte pas, ce n'est pas chaud, et ça sent bon car cette pièce est en cerisier(le cerisier dégage une odeur de terre mouillée et de pain grillé quand il est coupé et légèrement chauffé par l'outil)

5

 

 Quelques kilomètres de copeaux plus loin...les bobines se rassemblent sur l'établi pour une pause photo, avant de passer à la cire

 Il y a la du cerisier, de l'érable, du châtaignier, du frêne,et du cyprès

 6

 

 Le support avait fait l'objet d'un travail précédent, et il ne reste plus qu'a s'assurer que toutes les bobines  veulent bien  se monter sur les axes de rotation 

 7

 

 C'est fait !! tout le monde est à sa place

 8

 

 

 Pas trop de jeu à droite...., pas trop de jeu à gauche...,bien!

On va pouvoir procéder  à l'expédition!! 

 9

 

 Quelques jours plus tard, sous d'autres cieux

et entre de bonnes mains, les bobines  se trouvent chargées de leurs  contenus multicolores 

 

10

 

  Pour la légende de cette dernière vue,se référer au titre de l'article!!!!

11

 

A bientôt pour d'autres copeaux!!!!! 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par domilou2 à 12:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2012

Ti zoiseau lé content !

 

 

 

 Un matin de fin de printemps

la coquille d'un oeuf  était sur le dallage de la terrasse. Rien d'étonnant à cela car nous hébergeons depuis longtemps un couple de tourterelles (Croucrou et Croucrou.....on à du mal à les distinguer!!) La pérennité de l'espèce étant assurée, la pensée oiseaux-nid-maison m'a fait penser  soudainement qu'un ami m'avait confié un travail pour  rénover un nichoir à oiseaux de luxe (le nichoir,pas les oiseaux.....)                   

 pignon

 

Le  plan fourni est succint, mais suffisant.

 pignon (1)

 

 

Il ne reste plus qu'à sélectionner un morceau d'érable,

le monter sur le tour, puis  l'écorcer au plus gros  

 pignon (2)

 

 

                                           La suite est un régal de tourneur car l'érable se travaille bien ,

                                           les copeaux volent, glissent dans un chuintement soyeux,  

                                                                                                                                                       pignon (3)

 

                                                                            On cherche à faire le plus long copeau possible......sans casser

                                             En clair, on se fait plaisir...

 pignon (4)

 

 La forme de l'objet est tracée, et les masses réparties

dans la pièce brute, on sépare les volumes.....

 pignon (5)

 

Le milieu est ébauché, et la boule faîtière prend forme 

 

pignon (6)

 

 Remarquer que deux simples cônes opposés et égaux font déjà penser à la sphère

 pignon (7)

 

 Le milieu  s'amincit en un cône assez long

 pignon (8)

 

 

 L'ensemble s'affine, la sphère est bien ronde, plus de facettes, juste quelques petites

rayures qui vont disparaître au polissage 

pignon (9)

 

 Le cône est raccordé au pied par un arrondi (un congé pour les puristes)

pignon (10)

 

Et voila la pièce tronçonnée, polie, finie .....

Une petite vérif par rapport au plan, on ne sait jamais.... 

pignon (11)

 

Voici l'objet en phase de montage sur le toit du nichoir

Ce n'était pas précisé jusqu'à présent, mais il s'agit

d'une sorte de flèche faîtière 

pignon (12)

 

 Quant  au nichoir, excusez du peu...C'est la version grand luxe pour

oiseaux de qualité....

pignon (13)

 

Si les oiseaux qui vont venir y habiter, pour longtemps, ou seulement pour une courte escale y sont heureux

alors je partage avec eux mon bonheur d'avoir fait plaisir à un ami.

 

 

  

 

 

 

Posté par domilou2 à 19:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

31 juillet 2012

les cercles du cèdre

 

                                                                         

A l'occasion d'une taille d'hiver dans un beau jardin,

 je me suis vu proposer quelques  morceaux de cèdre. 

Un arbre déjà imposant, au bois parfait,  et surtout délicieusement odorant .   

 12

 

Quelques coups de scie après  un traçage  sommaire

et voici les bruts parés à rejoindre le tour pour la mise en forme.

13

 

 Le tournage génère   un volume de copeaux conséquent, surtout quand

on opère en "creusage" dans ce qui deviendra (j'éspère) une coupe à fruits... 

14

 

 L'ébauche de l'extérieur  laisse apparaître les cercles de croissance

de l'arbre, dans ce cas on a une régularité remarquable.

  15

 

 Au centre est le coeur de l'arbre, vous l'avez deviné,  j'ai ici une pièce façonnée

dans ce que l'on appelle "du bois de travers"

En clair cela veut dire que l'axe de la pièce tournée est perpendiculaire au sens des fibres du bois.

16

 

 Une vue "intérieur-extérieur" ou l'on distingue la continuité des cercles

sur le bord de la pièce

17

 

 Au final, après ponçage, cire et lustrage, on obtient

cette coupe à fruits, simple de forme, avec encore un petit bout d'écorce

coté droit sur la photo.

 

18

 

 L'objet n'est pas très grand en lui même, mais les pommes sont grosses.....

19

 

 

 

 

Posté par domilou2 à 19:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :